Un nouveau « gang of four »

Ils sont quatre garçons dans le vent, le mistral en l’ocurrence, mais bien plus échevelés que les fameux scarabées. Leur son sortirait plutôt de la veine d’un combo comme Gang of Four qui sévissait à Leeds sur la scène post punk /cold funk. Ce wild band de Marseille s’appelle The BIG IN JAPAN… Non, non, ne quittez pas cette page : aucun rapport avec le tube de cette horreur rock FM à mèches des années 80, honteusement nommée Alphaville (Godard a dû trembler).

Notre BIG IN JAPAN à nous avoue clairement deux références, deux hommages en quelque sorte :

Primo, le titre de Tom Waits dont je laisse savourer un extrait :

I got the sizzle but not the steak
I got the boat but not the lake
I got the sheets but not the bed

I got the jam but not the bread
But hey ! I’m big in Japan !

Secundo, le groupe éponyme Big in Japan donc : groupe punk funk – proto new wave de Liverpool, méconnu mais hautement influent, réunissant des membres de The Slits, Siouxsie, The Lightning Seeds, signé chez Zoo records (label d’Echo & The Bunnymen) …. et dont la carrière s’arrêtait en 1978. Pile 30 ans avant la formation des nôtres, de Big in Japan.

photo : Didier Illouz

Et pour enfin ne parler que d’eux, on a laissé répondre Jean-Pierre, Mitch, Yvi Slan et Antonio à une sorte de portrait mutant. Alors, si The BIG IN JAPAN était :

– un animal ? une ourse (avec des longs poils)
– un gros mot ? mist (fumier en allemand)
– un jouet ? des Lego (surtout les briques de 2 x 4, les plus polyvalentes, de toutes les couleurs disponibles)
– un paysage ? volcanique (avec des vieux volcans qui dorment, des arbres millénaires, des plantes rares, de l’eau qui court et des beaux cailloux)
– une odeur ? celle de la forêt (un mélange d’odeurs d’écorces, de sèves, de champignons, de brindilles mortes, de baies)
– une voiture ? Fiat Panda (la version 4×4 Val d’Isère avec les sièges hamac et le toit ouvrant)
– un super-héros ? Geronimo (pour sa sagesse et son énergie cosmique)
– un ustensile ? une cocotte-minute (pour y cuisiner des ragoûts et autre goulash)
– un roman ? les Sonnets de Shakespeare (c’est pas vraiment un roman, mais ce livre est fou d’amour)
– une boisson ? le Daikiri Banana (4 bananes, bien mûres mais pas trop, mixées avec des glaçons, 2 cuillères à soupe de sucre non raffiné, 40 cl de Havana club 3 ans d’âge, une goutte d’angustura et une griotte)

Et parce que les bavardages, ça suffit, rien de tel qu’aller voir et entendre The BIG IN JAPAN en live pour stopper toute comparaison avec ce qui porterait le même nom.

The BIG IN JAPAN « All we got » (video storyboard – work in progress)

EP 4 titres et clip réalisé par Didier Illouz à paraître en mai 2010. Infos à suivre sur http://www.myspace.com/biginjapan1

~ par Val Marquet a.k.a Alcaline sur 20 avril 2010.

2 Réponses to “Un nouveau « gang of four »”

  1. Les aïnous sont un peuple de chasseurs-cueilleurs extrêmement ancien (paléoasiates) qui vivent au Nord du Japon depuis des millénaires; entre autre particularité, ils portent des chaussures en peau de saumon, leurs épouses ont le visage tatoué, et surtout ils sont extraordinairement POILUS!!!

  2. « all we got » is big everywhere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :