Bright city and Fire lights

 

 

 

 

Parce que populaire ne rime pas forcément avec pépère ou vulgaire, parce que le feu nous anime même sans artifice, MONSIEUR CLOUSEAU convie le 14 juillet à s’éloigner de la cohue du vieux port et fêter la liberté autrement, calée entre la roche et les flots.

 

 

 

Come on baby LIGHT MY FIRE pour éclairer la nuit à la lumière de la lune, des étoiles et des pépites sur platines au Club House LES DAUPHINS.

En guest, un tandem du gang VERY MERCENARY armé de cartouches wild and roll, hop and pop, synthétiques et électriques. Qui seront ces deux complices ? Un petit indice : si on vous dit Jukeboxbabe…

Photos Didier illouz

Pour patienter, une sélection libre comme l’air, où il est question d’incandescence, de ville, de lumières, en douceur et en mouvement :

I’m On fire – CHROMATICS

Solitude Is Bliss – TAME IMPALA / MICKEY MOONLIGHT REMIX

Light My fire – JACKIE WILSON

My World is on fire – JIMMY MACK

For Days – FRANCIS AND THE LIGHTS

Shine Your light – GRAINGERS

City For lovers – WAY OF THE WEST

Etoiles (intro) – HYPNOLOVE

Stripped Down – MOTOR CITY DRUM ENSEMBLE

A Fire in the forest – DAVID SYLVIAN

 

 

 

 

 

 

 

 

~ par Val Marquet a.k.a Alcaline sur 9 juillet 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :