Leaving Las Vegas ?

Etape obligatoire pour les amateurs de films noirs, adorateurs du Chinatown de Polanski, adeptes du Body Heat de Lawrence Kasdan et même inconditionnels du plus récent et obscur Leaving Las Vegas de Mike Figgis : (re)voir, avec le son, Lady Chance, traduction française de THE COOLER, petit bijou sur tapis vert réalisé en 2004 avec l’incroyable WILLIAM H. MACY et dont le score est signé MARK ISHAM (lequel, comme Mike Figgis, n’a jamais voulu choisir entre composer et mettre en scène).

Il y est question de poisse, de dettes, de loyauté, de laisser-(au pis)-aller et d’amour bien sûr. Salvateur, pour une fois. D’où les cuivres qui dégoulinent, la mélancolie facile, la mélodie achoppée sur un coup de dés. Et le tout assumé, bien entendu. Rien ne va plus !

 

~ par Val Marquet a.k.a Alcaline sur 11 août 2010.

Une Réponse to “Leaving Las Vegas ?”

  1. Ce son la fait du bien
    Merci Miss Val

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :