King Richard

Les singes balinais ont-ils le pouvoir d’inspirer ? A moins que la magie n’émane des temples indonésiens ? Quoiqu’il en soit, le dernier souvenir de voyage de RICHARD SEN a quelque chose de sacré : « Monkey Temple » est le premier single qu’il ait produit en solo (sans son complice Neil « Dirty » Beatnik de PADDED CELL) depuis neuf ans.

Photographie © Gilles Bonugli – Mix en Bouche – 25 février 2010

Un track à haute teneur psychédélique à l’instar des Dj sets, remix et edits (Bo’tox, Black Devil Disco Club, Future Loop Foundation…) toujours érectiles de ce prince de la scène électro britannique. Un vinyle sorti chez Endless Flight / Mule Music Japan et disponible partout (Juno, Kompakt…).

Monkey temple – RICHARD SEN

Photographie © l’Amateur – Bali

~ par Val Marquet a.k.a Alcaline sur 13 novembre 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :